Bonus

 

©2011 - 2018 Tala Wapi, Association Loi 1901 n°W113002263

Tala Wapi.com

Blog

Galerie

Mémoires

Adhésion

Contact

Liens

Design & Conception : Théo Duvivier

Musique par Mr Onk Dzong (Marc Vinit)

 

AVANT L’INDÉPENDANCE

 

- 1610 : De nombreux différends et accrochages ont lieu entre les colons et différentes populations

Amérindiennes, pour des raisons variées et souvent obscures.

 

- 22 mars 1622 : Le Chef Algonquin Opéchancanough' excédé, attaque les Colons de Virginie et

laissera 347 morts à la Colonie de Jamestown.

 

 

1637 - LA GUERRE DES PEQUOTS

 

     Comme nous l'avons lu précédemment, sur tous ces fonds conflictuels ( Nous sommes au Sud) une notion essentielle va souvent régenter ces actions belliqueuses, elle restera toujours plus ou moins latente Jusqu'à la guerre qui finira, pour cette raison notamment pour opposer le Nord au Sud. Cette notion est celle de l'esclavage (issu des importations de noirs d'Afrique) ou de l'asservissement (exploitation de la main d’œuvre sur place) Dès 1638, le capitaine du bateau Désire, importe une première cargaison d'esclaves de la Bardade qu'il va échanger contre des esclaves Amérindiens.

 

     Mais déjà, l'histoire, s'est mise en marche, antérieurement, de quelques années... Pour mémoire; tout le monde connaît l'histoire du mayflower dont les quelques survivants (puritains) purent s'établir et subsister grâce à l'aide bienveillante des indiens qui les accueillirent avec générosité, leur fournirent de la terre, des semences de maïs desquelles ils tirèrent une bénéfique récolte dès l'année suivante. La bonne entente régna quelques années avec les bienfaiteurs.

 

      Mais les colons anglais de quelques origines ou colonies qu'ils soient, avaient des vues expansionnistes et furent bien peu reconnaissants. Bien implantés chez eux, les Péquots, s'opposèrent à l'installation des colons le long de la rivière Connecticut.

 

     A partir de 1633 les relations deviennent conflictuelles entre les Pequot et les colons Anglais. En mai 1637, les colons anglais de la colonie du Massachussetts, avec des mercenaires Mochegans et Narragansetts attaquent le village Péquot de Missituck. Près 700 morts seront dénombrés. Quelques survivants s'enfuient et émigrent vers Long Island et la région de New York, une épidémie venue des arrivants d'Europe s'installe et fait d'énormes ravages chez les indiens. Pour les vainqueurs, le nom Pequot est devenu synonyme de hors la loi... Les survivants sont traqués ...vendus ensuite comme esclaves ! Une nation (ça n'est pas la première) vient totalement de disparaître. Un des premiers actes du génocide insidieux qui dans l'ombre vient de se mettre en place en Amérique du Nord.

 

1643 - 1645 : Comme souvent avec les Anglais, les alliances se retournent et des guerres

se déclarent pendant cette période contre les Nagarrangassets et les Wampanoags.

 

16 avril 1644 : Opechancanough attaque de nouveau la colonie de Jamestown en

Virginie et fait de nouveau 500 morts.

 

1646 / William Berkeley capture Opechancanough.

 

 

Mato Sapa.